Un aprés-midi au bord des émotions!

Samedi 18 septembre 10,

En consultant mes mails, deux mails les mêmes  me sont envoyés par deux amies que j’apprécie énormément. Ces mails m’invitent tous deux (puisque ce sont les mêmes) à aller à Chabeuil pour découvrir une exposition de photos et surtout à aller écouter de nombreux artistes dans une demeure chabeuilloise rue côte chaude . En parcourant les noms des musiciens, je reconnais celui d’Eric, un artiste qui avait fait une scène avec Mad Moiz Elza (un groupe que j’adore!!!). J’avais  été charmée par la musique intimiste et poétique de cet artiste. Donc franchement décidée à me refaire du bien aux oreilles et à l’âme, je suis allée à ce concert de milieu d’après-midi. J’eu un peu de mal à trouver le lieu mais ma détermination et mon envie ont été récompensées car au détour d’une rue, je découvre la dite demeure. Je me faufile entre deux murs et je découvre ébahie, un charmant petit jardin et une salle magnifiquement voutée où Erik faisait ses réglages. Je me suis installée devant pour être au plus prés de l’artiste. Et j’ai pu profiter d’un très beau concert fait de virtuosité, de poésie, de sens, une vraie fête !!!

Comme j’ai vraiment envie que vous puissiez en profitez je vous donne un lien pour le retrouver (de Marc BUONOMO) :

Erik B (guitares : acoustique, 12 cordes, électrique)

« Zen attitude » . durée : 1h

http://myspace.com/melodyadelarte.

Guitariste autodidacte, Erik jongle avec ces guitares de manière originale. Sa voix et ses mélodies vous emmèneront dans des contrées ou règne le calme, la quiétude. Un peu de bien être dans ce monde en crise !!

Et puis j’allais pour partir mais comme j’aime discuter et être en relation avec les autres, j’ai rencontré Marc BUONOMO qui avait organisé ce concert et qui m’annonce fièrement la tenue d’un autre concert celui d’Hervé LAPALUD . Il m’encourage vivement à venir profiter de cette aubaine. Un autre artiste riche en émotions, en swing et bourré de talent et d’humour.

La scène se monte tranquillement dans cette salle toujours aussi splendide :

Et puis un son doux arrive du fond de la salle, un son très exotique qui me transporte tout de suite dans de beaux pays d’Afrique.  C’est la cora qui chante et un petit bonhomme en t-shirt orange l’accompagne. Il joue de ce magnifique instrument et il chante en murmurant de douces paroles qui parlent des petites gens, de l’amour, des copains, des cartes, de ses aventures aux quatre coins du monde. Il semble discret pour ne point déranger ! Cependant il déjoue tous les codes en s’installant au milieu des spectateurs.

 Très vite, je me rends compte que ce petit bonhomme est très surprenant et qu’il va contourner un à un les pièges de mon attente. Après être arrivé doucement avec sa cora, le voilà qui déclame un texte frais qui parle de sa petite entreprise qui se situe sous la cafetière, qu’il ne fait pas les trois huit mais les quatre fois sept, et que s’il y a la crise, il délocalise sa matière grise. La suite est bondissement dynamique et grand écart sportif. Ce petit bonhomme devient ingénieux en adaptant un tonneau, de scie à métaux, une boite de conserves avec de petites languettes de métal pour à chaque fois émerveiller nos oreilles de sons mélodieux.

Il ne reste pas un chanteur inventeur créatif, il entreprend d’expliquer le pourquoi du comment en nous menant juste là où il voulait au centre de notre cœur, juste à cet endroit où tout est plus beau. Et tout au long de son spectacle ce petit bonhomme se transforme, prend de l’envergure et devient un Monsieur puis un artiste dans le sens le plus noble du terme.

 Merci Monsieur Hervé !!!  

Un lien pour partager de Marc BUONOMO :

Hervé Lapalud (guitare, chant)

« Facteur de chansons » . Durée : 40mn

www.hervelapalud.com www.myspace.com/hervelapalud

Je fais pas les 3 x 8 / Je fais les 4 x 7 / Je travaille dans ma tête

Jʼai pas dʼoutil ni dʼestafette / Pas dʼpatron qui mʼembête

Quand cʼest la mouise, je délocalise /Je boucle illico la valise

Et jʼexporte la matière grise / A lʼautre bout de la planète

Jʼai mon usine sous la casquette …

Après lʼalbum « Invendable », Hervé a promené ses chansons de Pézenas à Bruxelles, en passant par Tadoussac (Québec) et Tananarive (Madagascar). Plus que jamais, il aime jouer à saute-mouton avec les frontières, poser ses doigts sur des instruments inconnus et ses mots sur le papier bavard, croiser des regards, perdre son temps, et au final partager quelques étincelles dans une salle obscure.

Cette entrée a été publiée dans Actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Un aprés-midi au bord des émotions!

  1. Elsa dit :

    Mad Moiz Elza vous remercie … ^^

Laisser un commentaire