Ethologie*, de l’influence de l’environnement sur la personnalité!

Effet de l’empreinte

Konrad Lorenz, éthologue*, dans le milieu des années 30,  a mis en évidence » l’empreinte » ou « imprinting » chez les oies cendrées. Cette empreinte ou « première image visuelle » est fixé de manière quelque peu permanente dans le cerveau des petits oiseaux. Cette période d’empreinte est très courte : 2 jours après l’éclosion. Elle permet aux oisillons de s’attacher à leur mère ou à tout objet mouvant Lorenz y comprit.

Ce travail a eu un retentissement considérable dans le domaine de la psychologie développementale. Les termes « imprinting et période critique » suggèrent que les modifications comportementales qui suivent l’expérience sensorielle précoce ont plus tard un caractère permanent et irréversible, beaucoup plus que le phénotype déterminé dans les phases précoces du développement embryonnaire (autrement dit « que l’influence de l’environnement est plus importante que les facteurs génétiques »). De nombreuses études ont étendu le concept de période critique à certains aspects du développement psychosocial des mammifères. L’idée est alors que le destin des neurones et des circuits neuronaux dépend de l’expérience que l’individu a eue pendant sa petite enfance. Ce qui en découle c’est que notre environnement durant les premières années de notre vie est trés important. Il peut avoir un impact permanent et parfois irréversible sur notre personnalité. Ainsi pour mieux se connaître il est important de savoir dans quel environnement nous avons grandi? avec quelles croyances?

*L’éthologie est une science qui compare les comportements humains et ceux des animaux. Il en résulte de grandes similitudes surtout pour les mammifères. Et que penser du fait que le cerveau des dauphins est identique à celui des humains mais 40% plus lourd et plus gros?

Source:

livre: Neurosciences, A la découverte du cerveau

Auteurs: Mark F. BEAR / Barry W. CONNORS/ Michaël A. PARADISO

Editions: Pradel

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Références théoriques, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Ethologie*, de l’influence de l’environnement sur la personnalité!

  1. Béatrice Krawczyk dit :

    Très intéressant en effet !
    J’étais repartie vers ma propre petite enfance.
    bonne soirée, Béatrice

Laisser un commentaire